Mailoo

juin 21, 2009 à 8:09 | Publié dans Uncategorized | 2 commentaires

Juste un petit billet pour vous dire que j’ai changé d’e-mail, c’est dorénavant kevin point gaspard at mailoo point org.

C’est un petit hebergeur bien sympathique, gratuit, sur du GNU/Linux (Debian) et n’a que peu de défaut à mes yeux, comme une attente de 24h post création de votre e-mail (ils regardent ainsi si il n’y a rien… d’hardcore qui se soit crée).

Mise à part ça, en quelques semaines (2, je crois) d’utilisation, aucun problème.

Enjoy http://www.mailoo.org/ !

Publicités

À ma douce

juin 3, 2009 à 6:29 | Publié dans Pensées | 10 commentaires

Petit poème écrit en classe aujourd’hui pour le cour de français, 45 minutes où on devait faire un poème donc, de 2 strophes de 4 vers chacun, rimes plates de 10 à 12 syllabes (le prof a pas été trop sévère :P) :

Quand nous nous sommes vus, c’était impossible,
J’ai tant voulu y croire, j’étais si sensible,
À ton sourire plein de charme et de beauté
J’aurais tant voulu t’embrasser et te toucher

Mais ma langue avait décidé de se cacher
Tout au fond de moi j’étais en train de pleurer
Mais dès à présent tout devient possible
Et maintenant mon amour est enfin tangible

J’espère vraiment ne pas avoir fait trop de fautes…

Allô la terre? On est là !

mai 31, 2009 à 9:50 | Publié dans Informatique | 9 commentaires

On reproche principalement à GNU/Linux l’incompatibilité, des logiciels (et donc des jeux) et du matériel (ne permettant pas par exemple de jouer) et c’est un des arguments principale des anti-GNU/Linux (et autre OS que Windows) mais, je le dit et j’en suis sûr à 100%, c’est la faute aux autres !
En effet, GNU/Linux n’attend qu’une chose, qu’on fasse des logiciels pour lui et qu’on fasse du matériel avec des pilotes fonctionnelles (et si possible libre, mais bon on va pas trop en demander hein? -_-‘).
Ça se fait de plus en plus mais bon, c’est loin d’être parfait, pour prendre l’exemple de Flash… Ça fonctionne relativement correctement mais pas sur les architecture PPC (les PC d’Apple ou appelé Mac) et mal sur les x86_64 bits à ce que j’ai cru entendre dire sans oublier que ça marche pas sur tous les navigateurs, je pense encore à un Ubuntero que je tente d’aider sur le forum ici, en plus ça pompe souvent toute la ressource du CPU et c’est pas toujours méga fluide ! Parfois la communauté cherche une solution libre et alternative à la propriétaire comme Gnash et Swfdec qui permettent de lire des animations Flash mais c’est pas encore au point.

Alors que faire? Passer à Windows? Se laisser faire? Non !

Il faut boycotter ou, si vous n’en avez pas le courage comme moi avec Flash, faire le plus de bruit possible, montrer qu’on est là, qu’on est des utilisateurs comme les autres ! On est de plus en plus nombreux, GNU/Linux grignote lentement mais sûrement des parts de marché, d’ici quelques années je rêve de voir un petit 10% sous OS libre (GNU/Linux, *BSD, OpenSolaris et GNU/Hurd gniark gniark).

Sur les forums, gueulez tel un Grand_Grunt quand il y a un lien Flash et demander une alternative ou un petit résumé, on vous traitera de casse burne, d’extrémiste et j’en passe… Et alors ? Si on ferme tous nos gueules on va toujours avoir des distributions comme Ubuntu qui, et je respecte leur choix, mettent du code propriétaire (binaire avec du code qui n’est pas sous une licence libre) dans le noyau et n’hésite pas à proposer des pilotes propriétaires pour améliorer la compatibilités.
Dans un sens c’est à l’heure actuel pas mal pour faire le pas, mais à long terme ça nous empêche d’approcher d’un monde informatique libre…

Alors, diffusez cet article (et faite moi de la pub :P), parlez en à vos amis, débattez, passez le pas en boycottant ou alors ne faite rien, continuez à rester attaché à votre laisse dont vous n’avez même pas le code…

Installation et configuration de GNU/Linux à domicile + formation offerte

mai 16, 2009 à 5:34 | Publié dans Informatique | 13 commentaires

Sachant qu’à la rentrée prochaine je serai sûrement de retour au lycée générale, je ne serai plus en alternance et je serai de nouveau entièrement dépendant financièrement de ma chère môman, afin de garder une petite indépendance tout en me faisant plaisir et en promouvant GNU/Linux, j’ai eu comme idée :

Faire de l’installation et de la configuration à domicile avec en plus une légère formation qui va de soit car les gens doivent apprendre à utiliser au minimum leur nouveau système (installer et supprimer un logiciel, mettre à jour leur système, les erreurs à ne pas faire, peut-être chercher et savoir poser une question sur IRC ou sur un forum…), pour une somme d’approximativement 10€ de l’heure, 3 mois de garantie post-installation, assistance sans garantie de 10€ de l’heure et aide à distance (téléphone, Jabber, mail, IRC mais PAS MSN, ça je serai intransigeant) gratuite.
Je pousse les gens à s’aider tout en ayant à disposition quelqu’un de plus qualifié qu’eux (moi) sur cet OS avec toute une communauté et des wiki derrière.

Je cherche à me faire un peu d’argent de poche quoi… Je suis conscient que ce sera du travail pour de petites sommes, si on compte 2h une installation sur un PC qui a quelques années sans être trop vieux, ça fera une moyenne de 20€ par déplacement (si tout se passe bien) et je serai sûrement amené a aider les gens régulièrement (surtout au début) et sûrement gratuitement via Internet ou par téléphone, pensez-vous que ça vaut le coup ? C’est trop / pas assez chère ? En semaine je serai peut-être pas réellement disponible car je vais devoir travailler le plus possible pour réussir mon année de seconde, donc plutôt le week-end.

Rapport temps perdu / argent gagné vous en pensez quoi?

GNU/Linux attire de plus en plus les gens, du parfait néophyte aux geeks, y’en a pour tous le monde. Je compte proposer plusieurs distributions comme Debian, Ubuntu, Fedora, Mandriva et ArchLinux (et autre si on me le demande et que j’en suis capable…) car chacune possède ses qualités mais aussi ses défauts.

De plus, les gens ont tendance à croire que lorsqu’on paie c’est professionnel, y’a de la qualité, n’importe quel gugusse propose de ré-installer windows pour une somme astronomique (plusieurs centaine d’euro parfois !) alors que je propose pour une petite somme un OS plus que respectable avec de nombreuses qualités.

Là où je m’inquiète c’est que ça ne pourra pas marcher chez tous le monde, que je serai sûrement amener à faire du dual-boot le plus souvent et que malheureusement chez certains le matos ne sera pas du tout compatible… Beaucoup de galère pour de petits gains? Le rapport temps perdu / argent gagné me revient en tête. C’est pour ça que je compte avant de faire chaque intervention avoir une liste du matériel du particulier pour pouvoir faire des recherches.

Je suis en train de concevoir un site avec un contenue explicatif à propos de GNU/Linux, de mes interventions, des plus et des moins… Je compte intervenir sur Torcy et les alentours (Logne, Noisiel, Champs-Sur-Marne etc) et peut-être en région Parisienne avec une somme un peu plus importante (15€ / heure ?) pour le temps de déplacement plus important.

Dernière chose, mon projet s’appelle Électron Libre, ça n’a pas de réelle signification mise à part pour le mot libre, l’idée d’un ami :).

Je suis pour le téléchargement.

mai 8, 2009 à 10:27 | Publié dans Informatique, Musique | 11 commentaires

En ce moment, l’état Français a dans le collimateur nous, les internautes. En effet, depuis quelques années on est tous considéré comme des pirates en puissance, moi, toi, ton voisin ou ta tante peut être une de ses personnes qui, sans forcément le vouloir, ruinent nos artistes (que ferait Christophe Maé sans son costume sur mesure à 2000€?!) et surtout nos amis les majors.

Pour régler ça, ils veulent (les majors avec l’état français bien sûr :’-)…) faire passer la loi « Création et Internet » ou nommé HADOPI. Je ne m’étendrais pas sur le sujet, rendez-vous sur le site La Quadrature du Net. Soit dit en passant, c’est Christine Albanel qui s’en occupe, depuis quelques temps ses « Albanelleries » font rire tout le web, elle a raté sa vocation, elle aurait du être comique ! Ça aussi vous le trouverez facilement sur Internet, mais pour vous donner une idée, elle parle du pare-feux d’OpenOffice (O_ô) et des offres Triple-Play des FAI à 7€ par mois, à ce prix je tuerais ma mère pour avoir ça ! Et dire que ma mère, vous et vos parents paient cette… ARG !

Bon, je vais vous dire pourquoi je pense que le téléchargement est, à l’inverse de ce que veulent nous faire croirent les majors avec l’état et certains « artistes », une bonne dose de vitamine pour la vente de disque.

Moi, quand j’ai découvert Internet, c’était trop cool, on pouvait parler avec des gens, naviguer sur la toile, jouer à des jeux en ligne et avoir de la musique gratuitement, c’était franchement fantastique… Du haut de mes 11 ou 12 ans, j’ai téléchargé toute la soupe populaire possible et inimaginable (je me dis que j’écoutais franchement de la merde avant ahah ! Quoi que maintenant…).

Avec le temps, j’ai découvert des groupes qui m’ont marqués, comme Rammstein, j’ai téléchargé quelques chansons, j’ai énormément aimé et j’ai demandé à ma mère de m’acheter le dernier album, Reise Reise à l’époque. Finalement, j’ai tous les albums de rammstein (j’avais, faudrait que je prenne un peu plus soin de mes affaires…), le DVD Volkerball, quelques posters, leur autographes et si ils passent en concert sur Paris croyez moi que j’y serais ! Sans notre ami la mule, j’aurai sûrement jamais acheté Rammstein.

Récemment encore, j’ai téléchargé Speech Of Freedom de Black Bomb A, j’ai aimé, je l’ai effacé et j’ai acheté From Chaos, leur dernier album. Un ami m’a envoyé quelques musiques sur feu MSN, Berurier Noir et Mononc’ Serge, j’ai 4 ou 5 albums des béru et 2 de Mononc’ Serge…

Mon meilleur ami m’a prêté tous les Rhapsody (Of Fire), j’ai supprimé et j’ai racheté Symphonie Of The Enchanted Land 2, je vais racheter le reste au fur et à mesure !

Là, je viens de télécharger IamX (merci Pikachu_2014 \ô/), je l’écoute pour la première fois, Live in Warsaw, et franchement j’aime ! Je vais sûrement acheter son prochain album qui sort bientôt.

À l’heure actuel, toute la musique sur mon ordinateur (mise à part IamX) est 100% from a CD ou Jamendo (musique sous contrat Creative Commons). Ma bibliothèque a décédé récemment (mauvaise manipulation de ma part :() mais amusons nous à voir ce que j’ai téléchargé PUIS acheté :

[koshie@Lili FLAC]$ ls
100 raisons Beethoven Black Bomb A Bérurier Noir Didier Super Era Fred Fresh Luciano Pavarotti Mononc’ Serge Rhapsody Static-X Ultra Vomit

Bon voyons ce que j’ai téléchargé ou eu illégalement avant d’acheter : 100 raisons, Black Bomb A, Bérurier Noir, Didier Super, Mononc’ Serge, Rhapsody, Ultra Vomit… Et encore, ma biblio est pas complète…

Je trouve que ça fait déjà pas mal non ? Je devrais avoir du Rammstein mais vu que j’ai pu les CD j’hésite à tout re-télécharger… Bref.

On hurle contre le téléchargement, on considère que c’est du vol, mais pas tous les jeunes ont les moyens de se payer des albums, leur parents non plus. J’ai des amis qui ont énormément de CD téléchargé faute de moyen, d’autre parce qu’ils s’en contre foutent, moi je préfère mixer les deux car je le peux financièrement pour l’instant (c’est pratique l’alternance quand même !). La musique est quelques choses d’essentiel pour les êtres humains, ça vous transsande, ça vous rend heureux, ça donne envie de pogotter ou ça vous met dans l’ambiance qu’on aime avec sa douce :)… Je m’imagine mal vivre sans musique, c’est ma cigarette ! Une cigarette foutrement bonne avec laquelle j’aimerai mourir.

Que ce soit du Metal le plus destructeur au plus doux, du ska core keupon festif au classique, en passant par l’électro et en mourant sur une note de variété, la musique est un art, qu’on veuille le faire payer, soit, mais qu’on arrête cette hypocrisie…

Si ils veulent qu’on arrête de télécharger, supprimer les baladeurs numérique (jamais vous m’entendrez dire « MP3 » car c’est un format, j’utilise plus souvent l’.ogg et le .flac), interdisez l’utilisation du P2P et du torrent, ou mieux, stoppez internet… Mais avant ça, on copiait les cassettes… Alors faut faire quoi? Supprimer la musique? Ah non mieux… Supprimons les libertés (Ouais, Internet rapporte beaucoup), installons des spywares sur nos PC (et pour ça faudrait que je retourne sous Windows en plus !), soyons de gentil mouton au service de notre belle France et achetons le dernier album de la pouf qui sort de la star ac’ car ouais, la star ac’ c’cool, c’de vrai artiste sacré nom de diou !

Allez plutôt vous faire foutre.

Message à tous les cancres boutonneux.

avril 26, 2009 à 8:57 | Publié dans Divers | 7 commentaires

Article spéciale sans correction orthographique pour vous montrer le niveau de Français du cancre que je suis.

Eh l’ami, toi aussi tu en as rien à foutre de l’école? Toi aussi tu te prend pour un rebelle à roulette ou un wesh wesh canne à pêche?! Et bien lis ceci très chère ami, même si ça t’emmerde, car ce que je te dis mon frère est la vérité, c’est juste mon histoire, une histoire qui a de grande chance de mal se finir à cause d’un connard, moi même.

J’ai 17 ans, je devrais donc théoriquement si je suit une voie générale être en terminal et je pense normalement donc à préparer un BAC, seulement, la réalité est tout autre :

Je suis en première année de BEP Maintenance des Équipements Industriels en alternance, je suis un des plus vieux de ma classe et je me sens mal à l’aise dans cette ambiance car nous n’avons (ma classe et moi) absolument pas les mêmes centre d’intérêts. Je suis plutôt orienté informatique, pour la plus part c’est mécanique… Pourquoi avoir fait un BEP Mécanique alors? J’avais vraiment rien d’autre à foutre… Pourquoi? Pourquoi ne suis-je pas comme 80% de mes amis en terminale pour préparer ce fucking BAC? En faite…

En 6ème j’entre dans un nouveau monde, je bosse jusqu’au premier trimestre et là, pan, j’arrête ! Je ne sais plus ni pourquoi ni comment mais ma scolarité plutôt bonne a chuter comme de la vodka dans la gorge d’un Polonais, je me suis laissé allé… C’était pas grande chose, j’ai moins écouté en classe, j’ai arrêté de prendre mes devoirs et j’oubliais donc de les faires et souvent c’était aussi de la paresse, j’ai pas écouté l’alerte de mes profs et de la CPE : « Bosse Kévin ! Ne te laisse pas aller ! » mais un gosse de 11 ou 12 ans n’en a rien à foutre, en tout cas ce fut mon cas.
J’arrive en 3ème avec le stress du Brevet, finalement je l’ai au point près (ils ont du grapiller des points quand même !), j’ai pas le niveau pour passer en seconde générale, ma mère pensant que la professionnelle était faite pour les attardés mentaux, elle demande à faire appel, ils accepent et je me retrouve dans le lycée générale avec une idée en tête, je dois réussir !

J’arrive, je fais des efforts au début, ça démarre doucement mais c’est lubrifié, ça passe… Puis, le magnifique sentiment de paresse, celui qui vous dit avec une petite voix dans l’oreille « Allez, regarde comme il fait beau dehors » ou « Qu’est-ce que t’en a à foutre des équations? Pense plutôt à envoyer un SMS à ta copine ! Ça c’est bien plus intéressant » ou le classique « Ne prend pas le devoir à faire, y’en a qu’un, tu le fera en rentrant chez toi va »… Et en rentrant chez moi, c’est pareil, y’a le PC, la télé, la console, la copine sur (feu) MSN, tes copains t’appellent pour sortir, tu dois promener le chien, tu veux flâner aussi… Bon… Il est déjà 22h, je me fatigue moi dis donc… C’est à faire dans deux jours, ça peut attendre.

Et ma seconde c’est déroulé comme ça, j’ai finis par ne plus du tout travailler et me dire que je vais redoubler, ce que j’ai effectivement fait. Deux mois je suis resté, totalement soûlé par les cours et j’ai testé MacDo, j’ai pas honte de le dire, j’ai craqué au bout de 2 jours et demi car c’est vraiment l’usine. Si toi aussi tu croit que ce sera pèpère et bien tu te trompe, surtout au début, on te demande d’être efficace et rapide tout de suite, le rush (heure du repas) est horrible, bref…

Durant cette presque-année sabatique, j’ai glandé, j’ai joué mais j’ai surtout découvert ma passion, l’informatique et surtout l’informatique libre, GNU/Linux avec Ubuntu, puis j’ai testé pleins de distribution… Actuellement ArchLinux soit-dit en passant.
Bon, pour la rentrée qui est passé j’ai du chercher un truc à faire, ma mère se faisait de plus en plus pressante et j’ai pris un truc en alternance pour gagner des thunes et me dire que comme ça, quand je serais soûler du lycée j’irais dans pas longtemps au taf’ et vice versa. Ce qui est vrai.

Je gagne 240€/net (c’est peu, le batiment rapporte plus) par mois avec 10 tickets resto à 7€50, j’ai plus de vacance, je suis en train d’en chier car j’ai découvert une vérité : Faire un travail que tu n’aime pas et être peu payé, c’est tout simplement un enfer.
J’ai absolument pas envie de finir le BEP et j’ai envie de retourner en générale, qui l’aurait cru? Les profs avaient donc raisons…

Vous trouvez ça sûrement bête mais c’est vrai, ils ne veulent pas nous emmerder, ce ne sont pas forcément les connards que l’on croit, le connard c’était moi car j’ai pas été assez intelligent pour entendre la voix des « anciens » et c’est peut-être aussi vous le connard, le connard qui s’est cru le plus malin, qui s’est dit qu’il avait le temps de toute façon car… Car on ne sait pas qu’en faite, ça passe vite, très vite ! Et que très vite on prend les mauvaises habitudes, que très vite on tombe dans une spirale gluante d’où il est très difficile de s’en sortir.

Comment pourrais-je assurer pour faire un lycée générale STI avec une moyenne de 8 heures de cour par jour et 7 ans de paresse sur les épaules? J’avais presque un mois pour faire quatre pauvre devoirs et une punition, j’ai rien foutu (mise à part un très rapidement).

Alors putains de merde, si tu as encore une chance, ne soit pas stupide comme moi, ne soit pas un futur parasite de la société comme moi :

Un connard qui n’est pas du tout sûr d’obtenir un avenir convenable alors qu’il vit dans un pays riche, dans de bonne condition de vie, avec une famille normale qui le fait presque pas trop chier.

Je me dégoûte : Dans des tonnes de pays y’a des enfants et des adultes qui tueraient père et mère (au sens figuré) pour avoir la moitié de ma chance (car j’en ai eu plusieurs) et qui eux réussirait car ils en veulent, car ils ont la volonté et savent ce que s’est de vivre sans éducation convenable.

Soyez sérieux, bosser, c’est à 99% sûr d’être votre chance de vous en sortir dans la légalité… C’est une vie de vendre des plaquettes d’herbe et de faire régulièrement des tours en prison? (Pardon pour l’amalgame mais bon, c’est un exemple comme un autre)

J’espère seulement avoir été convainquant, et si je réussi à convaincre UNE personne de bosser, alors mon expérience n’aura pas été vaine…

Tchouss.

Les femmes chattes sont là !

avril 25, 2009 à 10:05 | Publié dans Divers | 58 commentaires

Ce n’est pas une blague, depuis hier soir j’ai la preuve indéniable que les Femmes Chattes, une nouvelle race d’être humain existe ! Que faire? Entrer en contact avec elles? Sont-elles féroces? Pacifistes? Personne ne le sait /ô\… Le spécimen avec qui je suis entrer en contact est ici :

Je pense au suicide pour ma part, mais oui, regardez attentivement ce jolie minoie qui en faite n’est qu’une ruse, elles veulent toutes nous violer je vous diiiiiiiiiiiiis !

Étant un garçon très très catholique, pur et chaste, je ne peux pas me suicider car c’est un horrible pêché… Que faiiiiiiiiiiiiire ?

Se rendre? Je pense… Ayé, elle m’a séduit aaaaaaarg… J’appellerais ce spécimen Lili, merde ! Elle a conquis mon ArchLinux ! Regardez :

[koshie@Lili ~]$

Rendez vous, je crois vraiment que toute résistance est désormais inutile…

De l’intérêt de dire GNU/Linux au lieu de Linux.

avril 18, 2009 à 1:52 | Publié dans Informatique | 20 commentaires
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour, j’écris pas souvent des articles tiens… Bon c’est pas grave. Je vous en sors un mini « histoire de ».

J’ai un petit message à faire passer à tous ceux qui utilise Ubuntu, Debian, Mandriva, Fedora, ArchLinux… Enfin peu importe, toute distribution basé sur GNU/Linux et non Linux. En effet, vous êtes nombreux à dire simplement Linux, y’a même des salons consacré à cette base de système d’exploitation qui font l’erreur, je parle de Solution Linux ! Même eux n’ont pas pris la peine de respecter GNU. Je m’explique… :

Linux est un noyau (ou kernel en anglais), il sert à charger les drivers et à lancer le système d’exploitation, l’ensemble de logiciel. Sous Microsoft Windows c’est Win32 (si je ne m’abuse), sous Apple Mac OS X (encore une fois si je ne m’abuse pas) c’est Darwin, sous GNU/Linux c’est Linux. Qu’est-ce que GNU alors ?

Ce sont des logiciels libre et/ou développé par la FSF (dans ce cas ce sont des logiciels GNU et toujours libres) ou ensembles de logiciels (Mozilla Firefox, Gajim, GNOME, KDE, Gedit, Vim, Emacs, Linux… Il en existe des dizaines de milliers et peut-être plus !) qui sont sous la licence GPL (General Public Licence) créee par Richard Mathew Stallman qui est le Hacker fondateur de la FSF (Free Software Foundation) qui a travaillé au MIT dans sa jeunesse et qui l’a quitté car la tournure que prenait le développement de logiciel le tracassait, en effet, avant il semblait logique et normale de partager les sources des logiciels et c’était normale. Depuis quelques années une forme « d’obscurantisme » (je te cache le code pour pas que tu me le voles, c’est à moi nananèreuh !) est apparu et pour cela il a crée la GPL :

Cette licence (la GPL) autorise les gens à étudier (voir), modifier, ré-utiliser , partager et revendre (et tous ça en restant sous GPL) un logiciel ou morceaux de code source (langage utilisé pour créer le logiciel comme le C/C++, Python, Java…). C’est l’inverse complet des logiciels propriétaire qui interdisent la consultation et la ré-utilisation du code source. C’est un esprit très communautaire. On dit que ces logiciels sont libres (selon la FSF, en effet d’autre licence existe comme la licence BSD, elle autorise en plus la ré-utilisation ou revente du code source en le fermant, donc de la re-distribuer sous une autre licence que la GPL par exemple).

Donc, GNU/Linux c’est un noyau sous licence GPL qui lance les drivers et un ensemble de logiciel, dans 99% des cas (en générale) sous licence GPL et les logiciels GNU (rappel, eux aussi sous licence GPL).
Donc un logiciel libre sous GPL peut-être un logiciel GNU mais il peut ne pas l’être, un logiciel GNU est forcément sous licence libre (GPL ou dérivé de la FSF).

Si Linux (le noyau), crée par Linus Torvald lors de ses études, n’avait pas été libre, il ne l’aurait peut-être pas balancé sur le réseau de son Université (Fixe me ! Je ne suis pas sûr de l’exactitude de l’info, si quelqu’un pouvait confirmer ou me contre dire ;)…) (Selon Louizattak’ au début il ne l’était pas mais un ami l’a convaincu un an plus tard de le rendre libre) de cette manière, personne n’aurait pu consulter le code et lui envoyer des rapports de bogue, des idées d’innovation et j’en passe… Le noyau ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui !

Comme l’a dit Linus : Je suis juste quelqu’un de très fainéant qui aime à être félicité pour le travail des autres… Source : « La Cathédrale et le Bazar » d’Eric S. Raymond, disponible ici en Français.

Le succès de ce noyau est dû à la licence GPL, donc à la FSF. J’estime qu’il est donc très très important de dire GNU/Linux, rien ne vous y force, mais j’éprouve beaucoup de respect pour la GPL et je le fais donc.

Bouuuh, c’est plusseuh long à écrire et à dire, ça abîme mes petits doigts sur le clavier, ça use les touches en plus les gens comprennent plus facilement Linux que GNU/Linux et en plus c’est pas beau !

Ça te muscle les doigts, tes touches ne vont pas en mourir, tu ne paie pas ta connexion au caractère comme les SMS et les gens ne sont pas bêtes, en tous cas si ils le sont, c’est tant pis pour eux ! C’est pas difficile de dire GNU/Linux comparé à Linux. Et je trouve ça très moche de cracher sur la partie la plus importante d’un travail aussi titanesque, toute les parties compte.

Ah ah mais j’ai une faille dans ton discourt, je t’ai déjà entendu parler ! Tu ne dis pas par exemple GNU/Linux Debian ou Ubuntu !

Quand on parle d’Ubuntu (ou des autres distributions) on parle forcément de GNU/Linux, un cas à part est Debian qui peut avoir une base BSD est est appelé dans ce cas Debian GNU/kFreeBSD mais très franchement, c’est quelques choses que je pense si rare que je ne le prend pas en compte.

Mais, quand je dis Linux, ça veut dire GNU/Linux !

Peut-être, mais dans une conversation, ton interlocuteur peut confondre le noyau et GNU/Linux, même si y’a un contexte je préfère dire GNU/Linux et comme ça je souligne bien que je respecte la GPL et le travaille d’RMS (Richard Mathew Stallman).

Et puis c’est mon choix.

Voilà, en espérant vous avoir fait changer d’avis !

PS : Désolé mais ma correctrice est AFK… Pour une semaine ! Donc je me suis auto-corrigé, en espérant que ce ne soit pas une honte à la langue française cet article ^^.

PPS : Merci à mathieui et louizattak’ de m’avoir corrigés sur Jabber :].

GNU/Linux Debian avec Lxde, un duo dynamique pour un notebook

mars 23, 2009 à 8:28 | Publié dans Informatique | 10 commentaires
Étiquettes : , , , ,

Il y a un quelques mois j’ai acheté un eeePC 900HD de chez Asus, le modèle à 160GO de disque dur. Depuis quelques jours je peux enfin l’utiliser, en effet, suite à des problèmes de wifi (toujours non résolus soit dit en passant…) j’avais abandonné l’idée de l’utiliser, quel utilité pour un notebook sans wifi de nos jours?
Mais entre temps j’ai décidé de n’utiliser que (ou le plus possible) du libre. Je vais essayer d’investir dans une petite clé wifi en USB qui fonctionnera avec des pilotes libres.
Et je suis prêt à l’utiliser uniquement avec un câble réseaux, j’ai (enfin) décidé de m’investir réellement dans le libre.

Les avantages de la bête :

_ Petit, environ 250mm de largeur, 175mm de longueur et 35mm de hauteur.
_ Léger, 1 kilogramme.
_ Mon modèle a beaucoup de mémoire morte, 160GO :) !
_ Très silencieux, pas de « vrrrroooooooouuuuuum » au démarrage comme mon transportable (portable >= 17″ que je vais donner à Lili) et durant l’utilisation, pour l’instant tout du moins.
_ Webcam (de bonne qualité !) + micro intégré.
_ Réellement pratique.
_ Pas cher, environ 300€ !

Les défauts du bougre :

_ À cause de sa taille, le clavier est difficile à prendre en main au début, l’écran n’est pas adapté aux nouvelles résolutions, les hauts-parleurs sont de qualité médiocre et il n’y a pas de lecteur CD.
_ Le clavier est parfois un peu chaud, normal c’est un laptop.

Voilà la fin de la présentation de cet ultra-portable, maintenant, je vais vous parler de l’OS (Operating System ou système d’exploitation) et de l’environnement de bureau que j’ai décidé d’installer.

Debian est une distribution basée sur GNU/Linux fondée par Ian Murdock (fondateur du projet Debian et écrivain du Debian Manifesto), légère, stable, sécurisée, très éthique et entièrement libre (contrairement d’Ubuntu par exemple, basé sur Debian et qui n’est pas du tout un fork), elle est parfaite pour les serveurs mais rempli aussi très bien son office dans la fonction d’ordinateur personnel.

Elle est déclinée en quatre versions, Old-stable, Stable, Testing et Sid, il existe une branche dite experimentale (avec des paquets très récent) mais elle ne constitue pas une version à elle seul.  je ne m’étalerai pas sur ce sujet car je ne le connais pas assez, j’utilise la version stable 5.0 au nom de code Lenny.
Petite anecdote, toute les versions de Debian ont un nom de personnage de Toys Story.

Sa particularité principale, est que ça sort quand c’est prêt ! En effet, si une version doit prendre plusieurs années pour qu’on la considère comme stable, alors cela mettra le temps qu’il faudra, ça ne sort pas tous les six mois pour faire de la pub. Ce qui fait que les versions stable finissent par être un peu vieillottes pour un PC avec le temps, c’est parfait pour un serveur mais rien ne vous empêche de mettre à jour votre version (en modifiant un simple fichier texte très aisément, le sources .list) et de lancer une demande de mise à jour (deux commandes suffisent).

C’est, à mes yeux, une excellente distribution qui peut être confiée à un utilisateur confirmé comme à un néophyte qui désire s’investir un tout petit peu dans son système, rien de bien compliqué et rien de très optimisable, ce n’est pas son but.
Pour ça, il faut plutôt voir Gentoo ou ArchLinux.
Cependant, pour commencer en douceur sous GNU/Linux je conseille plutôt Ubuntu ou Mandriva (en version entièrement libre ou non, ce que je tiens à souligner). Pour une Ubuntu « libre » regardez du côté de GNewSense ou Gobuntu deux dérivés avec le propriétaire en moins, voir mieux, Debian :D !

Je l’ai donc installé sur mon eeePC, j’avais le choix entre plusieurs environnement de bureau* de base sur le CD, Gnome (que d’habitude j’affectionne tout particulièrement), KDE, Xfce ou Lxde. J’ai tout d’abord installé Gnome avec OpenBox (un gestionnaire de fenêtre**) pour l’alléger mais ce ne fut pas suffisant, c’était un peu mieux mais franchement c’était lent et parfois le PC semblait être trop chargé.
J’ai déjà testé Lxde (basé sur Openbox) que j’avais apprécié pour sa légèreté, son design que je trouve agréable et sa simplicité.
Je suis bluffé, c’est réellement plus rapide, rien à dire franchement, j’ai aussi l’impression après quelques heures d’utilisation que le clavier chauffe moins ! Un petit screenshoot (image de mon bureau) pour vous donner une idée :

Donc pour un vieil ordinateur ou un notebook (car peu puissant), Debian + Lxde peut être une bonne alternative à un windows vieillot qui n’est plus mis à jour et qui vous rend vulnérable sur la toile et qui en plus n’évolue pas.

Depuis peu il existe un live CD de Debian et donc avec Lxde, si vous voulez tester ça sans rien installer… Cependant, sur l’eeePC il faudra faire un live USB, même principe que le CD. Pour en faire un simplement, téléchargez un simple ISO et UnetBootIn qui se chargera de faire le travail sur l’USB à votre place, booter en maintenant échap et lancez l’USB. Sachez que les vrais performances ne sont là qu’avec une installation sur le disque dur :).

Pour installer Debian sur l’eeePC vous devez utiliser l’installeur fait pour l’eeePC pas entièrement libre, à cause du wifi, ce qui fait que j’ai PRESQUE un système libre :

1 contrib packages, 0.1% of 1165 installed packages.

Si quelqu’un sait comment m’en débarrasser, je suis preneur :D, en effet, « aptitude remove –purge madwifi-tools » (le paquet non libre) n’agit pas :(.

Pour finir, quelques petites photos de moi en train d’écrire l’article, rien que pour vos beau yeux bande de geeks chanceux :

(note de Lili : tu en mets pour tes geeks et moi tu m’en donnes pas. Ok j’ai compris. Mesdames et Messieurs vous êtes entrain de lire le dernier article sans fautes – ou presque- )

(note de Koshie : Jeune idiote, je te considère comme une geekette et comme le féminin l’emporte sur le masculin…!)

*Définition de Wikipedia :

Un environnement graphique est, en informatique, ce qui est affiché en mode pixel au moniteur d’ordinateur et sur lequel l’utilisateur peut agir avec différents périphériques d’entrée comme le clavier, la souris, la dictée vocale, etc. Des images, des animations (en 2 ou 3 dimensions), et même des vidéos peuvent être rendues à l’écran.

Ce type d’interface homme-machine s’oppose à la notion de ligne de commande où la majorité de l’interaction entre l’utilisateur et l’ordinateur se fait au clavier, sans visualisation élaborée, dans un terminal ou dans une fenêtre de terminal en mode texte, comme par exemple dans le cas de DOS.

**Définition de Wikipedia :

En informatique un gestionnaire de fenêtres (window manager en anglais) est un logiciel chargé de l’affichage et du placement des fenêtres d’applications.

Pourquoi j’arrête définitivement MSN.

mars 9, 2009 à 7:27 | Publié dans Informatique | 30 commentaires

J’vais passer pour un fou, c’est certain. Cependant, prenez le temps de lire cet article, même si vous aimez MSN, si vous le trouvez indispensable ou je ne sais quoi encore. J’espère juste que mes amis prendront le temps, eux, car ce que je tente de faire c’est d’avertir les gens mais, après tout, faites ce que vous voulez.

MSN est un protocole (et non un logiciel) qui permet de communiquer via un compte (hotmail.fr, .com, live…) sur les serveurs Microsoft (gros ordinateurs avec un très bon débit Internet qui ne font que traiter des demandes comme : Envoie ce message « Salut, comment vas-tu? » à kikoolol@hotmail.fr) via un logiciel appelé Windows Live Messenger (dans ses dernière versions). Vous pouvez discuter avec votre clavier, micro, regardez vos contacts en temps réel via une webcam, envoyer des fichiers, afficher des pseudonymes différents selon vos humeurs et les personnaliser avec des couleurs et une mise en forme (texte en gras, italique, souligné…) , afficher un avatar, lancer une partie d’un jeu genre tic-tac-toe contre un contact (enfin, à l’époque où j’utilisais Windows Live Messenger, c’est-à-dire y’a 2 ans voir plus…) consulter vos e-mails et pleins d’autre fonctions très inutiles comme wizzer, faire apparaître de « magnifique » animations pour attirer l’attention de vos contacts et j’en passe.

Pour résumer, MSN est devenue LA référence de messagerie instantanée, impossible qu’un jeune ne l’aie pas, j’n’exagère même pas, c’est « in » de l’avoir ou alors comme moi, vous l’avez (ou avait pour ma part) car c’est indispensable pour garder le contact avec vos amis, famille, boulot…

Pourquoi je prendrais la peine de m’en priver? Après tout, si tous le monde l’a comment vais-je faire? J’vais devenir un sans ami aigri (Lili inside) c’est ça? Et bien non.
Mes amis, les vrais, je les connais pour la plus part IRL, ils ont mon numéro de téléphone, ils connaissent mon adresse et peuvent toujours m’envoyer des mails. Ce n’est pas parce que je vais perdre une centaine d’e-friend (j’ai même pas ça sur mon compte ahah…) que je vais être seul.

Mais, pourquoi? Là est sûrement la question qui vous tracasse. La réponse est simple, elle tient en un mot, Microsoft.

AH NON ! KÉVIN ARRÊTE ÇA TOUT DE SUITE ! ON SAIT QUE TU HAIS MICROSOFT ET WINDOWS ! NE NOUS EMBÊTE PAS AVEC TON LINOUXE PARCE QUE ÇA VA CHAUFFER SINON !

Eh ! Calme toi l’ami(e) :)… Je ne compte même pas approfondir le sujet de GNU/Linux dans ce billet, j’vous rassure. J’trollerais même pas, rien à foutre, c’est pas le sujet.

Ce qui me pousse à quitter MSN c’est en effet Microsoft, cette entreprise, productrice du célèbre système d’exploitation Windows impose un monopole qui se veut de plus en plus important. Elle a aussi inventé MSN, cependant, que vous le sachiez ou non, il existe d’autre messageries instantanées telles qu’ICQ, Yahoo! mais surtout, Jabber.

Mais avant de vous parler des autres IM (messagerie instantanée), j’vais vous dire ce que je reproche à votre bon vieux MSN.

Ce qui va suivre s’inspire grandement de ce lien.

_ Microsoft contrôle toutes les conversations, c’est centralisé. En effet, vu qu’MSN appartient à ce dernier, que tout passe chez eux, que c’est une entreprise ultra commerciale qui ne cherche pas juste à s’agrandir mais à monopoliser, comment pourriez-vous faire confiance 5 secondes à eux? Ce que je veux dire, c’est qu’il ne leur serait pas impossible (ceci est un exemple, ce n’est pas un fait à ce que je sache) de vendre un certains nombre d’adresse e-mail à d’autres entreprises pour que ces dernières vous envoient des message promotionnel ou autre (spam par exemple).
Rien ne vous dit que vos conversations ne sont pas surveillées pour lutter contre une pseudo piraterie / terrorisme / pedophilie sur le web. Trois « raisons » qui pousse l’état à vouloir tout contrôler sur Internet.
Votre vie privée n’est pas garantie sur MSN.

_ En théorie, il ne vous est pas possible d’utiliser MSN avec autre chose que son logiciel. Donc, admettons qu’ils sortent la toute dernière version de Windows Live Messenger qui ne vous plaît pas? Si vous êtes sous Mac OS X, GNU/Linux ou autre et qu’ils ne sortent pas de version pour et qu’ils font en sortent qu’MSN ne marche qu’avec et uniquement ce logiciel? Vous êtes, comme on dit, marron.
Heureusement que des gens ont créé des logiciels pour se connecter à MSN (même si leur fonctionnement peut-être impossible du jour au lendemain au bon vouloir de Microsoft), je ne citerais qu’emesene pour l’exemple.
Microsoft ne rend pas à l’heure actuelle la connexion impossible (même si ils ont déjà tenté) aux serveurs MSN mais ils n’aident vraiment pas du tout. Pour dire, MSN et Windows Live Messenger sont propriétaires, pour résumer, personne ne sait comment ça marche, donc comment sauriez-vous savoir si le logiciel ne récupère pas des infos dans votre PC, n’installe pas des logiciels non désiré (virus par exemple)…
Ils veulent que vous n’utilisiez que leurs services, que leurs outils sans même prendre en compte les autres… Êtes-vous prêt à assumer cette dépendance? Être entièrement soumis à une entreprise juste pour discuter avec vos amis?

_ Vous êtes victime de censure, preuve à l’appui en cliquant ici.
En effet, certains types de liens ne semble pas plaire à Microsoft, ça prétexte une erreur… Malgré que la jolie Anne soit mon amie elle n’est pas complice d’un complot anti-crosoft. Encore merci très chère !

_ Avec MSN, impossible de parler avec des personnes qui ont des comptes chez ICQ ou Yahoo! et autres, c’est bête hein?

_ « Ouais mais j’ai pas envie de changer, j’ai tous mes contacts dessus, ce serait embêtant… »
Vous faite ce que vous voulez, cependant, c’est ce genre d’attitude qui forme un cercle vicieux : Vous refusez de changer même si c’est mal et que ça ne vous correspond pas par flemme, tous le monde reste dessus, ça reste.
Pour faire évoluer les choses il faut se bouger les fesses. Je ne vous demande pas de quitter MSN du jour au lendemain et définitivement (même si c’est « mieux »), mais de comprendre et chercher les alternatives si tout ce que j’ai dit vous parle réellement et que vous avez envie tout comme moi, de changer cela.

_ Cela ne touche pas qu’MSN, mais tous les IM qui sont dirigés par des entreprises.

Assez palabré autour d’MSN, parlons de Jabber.

Jabber est un protocole de messagerie instantanée (comme les autres que j’ai cité auparavant, Yahoo!, ICQ, MSN…) libre, il sert donc à discuter sur Internet via un logiciel, il en existe plusieurs, je ne citerais que Gajim pour GNU/Linux (et autre dérivé Unix) et Windows et Adium pour Mac OS x.
Vous pouvez discuter, envoyer des fichiers, avoir un avatar et un pseudonyme personnalisé, prochainement la webcam sera officiellement supportée (elle l’est officieusement, on pourra même avoir plus de 2 webcams dans une conversations à 3, 4…), créer de VRAIS salon de discutions et pas de pauvres rassemblements de quelques personnes invitées par d’autres, ceux-là peuvent être permanents, avoir un sujet, un administrateur, auront une adresse…

Voilà ce qui peut encore vous pousser à utiliser Jabber :

_ C’est décentralisé, à la différence d’MSN, il existe de nombreuses personnes, associations et autre qui s’occupent de faire fonctionner votre compte et de faire passer les informations durant les conversations, ce qui fait qu’il n’y a pas une multi-nationale gigantesque qui veut tout avaler sur son passage qui s’occupe de vos infos, pour la plus par (Google utilise Jabber pour le Gtalk par exemple) ce ne sont pas des entreprises et ils n’ont aucun intérêt commercial à vous avoir. Vous pouvez même monter votre propre serveur Jabber (ce que je compte faire). De plus, pour les plus paranos d’entre vous, vous pouvez chiffrer les données afin de garantir le respect de votre vie privée (ou la prochaine attaque terroriste contre Sarkozy).

_ Pour utiliser Jabber, vous pouvez passer par de nombreux clients sur de multiples systèmes d’exploitations et même sur un navigateur avec Jwchat, vous n’êtes pas à la merci d’un logiciel, vous choisissez ce qui vous plaît ! De plus, Jabber et une bonne partie des logiciels pour l’utiliser (je ne garantis pas que ce soit le cas pour tous) sont libres, c’est l’inverse des logiciels propriétaires. Ce qui veut dire que quelqu’un qui s’y connaît peut comprendre le fonctionnement du protocole (Jabber) et du logiciel et peut s’assurer qu’il n’y a rien de louche.

_ Aucune censure, tout simplement, et même si vous êtes sur un serveur qui voudrait pratiquer de la censure vous pouvez changer de serveur (je rappelle que c’est décentralisé) et vous pouvez même monter le vôtre.
Vous êtes dans un pays qui pratique la censure? Pas de soucis, je rappelle aussi qu’on peut chiffrer le tout.

_ Vous pouvez discuter avec des personnes qui n’ont pas jabber, en effet, via ce qu’on appelle des passerelles. Ainsi, il est possible de continuer à parler avec vos contacts MSN sur Jabber, ce que je ne ferais pas car sinon vous ne seriez peut-être pas en train de lire ça, mon action aurait moins d’impact.

_ Pourquoi ne pas essayer? Qu’est-ce que ça vous coûte? Bien sûr, au début vous n’aurez que très peu de contacts (mais je me ferais un plaisir d’être votre premier contact :]), après tout au début de votre première adresse MSN c’était pareil.
Vaut mieux avoir 10 bons contacts que 345 complètement inutiles qui passent leur temps à dire « lol » et dont les conversations vont rarement plus que « slt sa va », c’est ce que je crois.

Je ne suis pas réellement un extrémiste, après tout, Jabber n’est pas mieux qu’MSN (ou les autres), il est différent.

À partir du moment où cet article sera publié (ce qui sera déjà fait si vous êtes en train de le lire) alors j’aurais désinstaller mon client MSN, créé un mot de passe bidon et impossible à retenir que j’aurais oublié et j’aurais définitivement quitté MSN.

C’est ma décision, je ne vous demande pas de faire pareil, j’vous demande d’y réfléchir et pourquoi pas d’en discuter avec moi sur Jabber (koshie@jabber.org pour l’instant), par mail (kevin point gaspard at gmail point com, adresse qui peut-être d’ici quelques semaines n’existera plus), IRL (en vrai) ou par téléphone.

Pour mieux comprendre jabber, rendez-vous ici.

Merci à tous de m’avoir lu, si vous êtes d’accord avec moi n’hésitez pas à me le dire par commentaire et à diffuser cet article, je vous en serait sincèrement reconnaissant.

PS : Merci encore à Lili qui va me corriger cet article :).

Page suivante »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.